Delirium, Tome 1

delirium-tome-1-844402

Auteur : Lauren Oliver

Date de parution en France : 2012

Edition : Hachette Jeunesse

Collection : Black Moon

Nombre de pages : 456

Genre, thèmes et mots-clés : Dystopie, Amour interdit, Mensonge, Lavage de cerveau, maladie …

Prix : 7,90€ sur internet (neuf)

 

Synopsis : Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique d’abandonner ses certitudes…

« Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge. »

Imaginée qu’on vous prive de tout sentiments. Que la liberté ne soit plus qu’un vieux souvenir dénué de sens. Jusqu’où iriez-vous pour garder le droit d’aimer ?

delirium___by_kamillyanna-d8ws6i1

Alex et Lena par la talentueuse Kamillyanna

 

Mon avis : C’est sans grand enthousiasme que j’ai commencé Delirium. Parce que j’avais déjà commencé des dystopies de ce genre-là, où l’amour est une tare, une maladie à éradiquer. Je me disais que ça serait du déjà vu, mais après tout, il faut bien vider ma PAL, alors, pourquoi pas ?

Je ne dirais pas que je me suis trompée, que j’avais tort de penser ça. Parce que oui, d’une certaine façon, ça reste dans les chemins battus, à moins qu’il ne soit le précurseur ? Pour autant, Delirium m’a conquise à sa façon, ce que les autres n’avaient pas vraiment réussi à faire.

Je ne sais pas si cela vient de Lena ou du reste. Un peu de tout, j’imagine. Mais surtout Lena, quand même (qui est vraiment très mal rendue dans la série alors que j’apprécie normalement l’actrice. Mais passons, je ne parlerais pas davantage ici de l’adaptation absolument désastreuse à mes yeux qui a été faite de ce premier tome). Lena, donc, est très attachante. Au début si sûre que le Protocole lui donnera une vie heureuse, elle doute de plus en plus, tout en continuant à se raccrocher à ce qu’elle peut. Elle comprend finalement que tout autour d’elle n’est que mensonge, pas seulement concernant la maladie qu’est l’amour, mais aussi concernant son histoire familiale et (elle l’ignore mais moi j’ai été faire ma curieuse) ses amitiés.

 

lena_and_alex_by_dinoralp-d67olx2

Un autre, pour le plaisir, parce que je le trouve très doux, de Dinoralp

 

« Érigez des murs jusqu’au ciel et je trouverai le moyen de m’envoler pour les franchir.

Essayez de m’immobiliser avec cent mille bras et je trouverai le moyen de résister. Et je ne suis pas la seule. Nous sommes plus nombreux que vous le pensez.

À refuser d’abandonner tout espoir.
À refuser de garder les pieds sur terre.
À aimer dans un monde sans murs, à aimer jusque dans la haine, à aimer lorsque les espoirs sont perdus, à aimer sans peur.

Je t’aime.. Souviens-toi, Ils ne peuvent pas nous enlever ça »

Certains trouvent que l’écriture de ce roman est puérile, naïve. Peut-être, oui, par certains aspects. Mais ce sont des adolescents qui découvrent l’amour, le premier. Celui que l’on croit vrai, éternel. L’amour, d’une certaine façon est naïf. Moi je trouve simplement ça beau. Il y a des tas de passages de ce livre que je voudrais partager ici avec vous. Surtout que dans notre monde en guerre, l’amour semble être la seule chose qui vaille vraiment la peine.

in_trailer_by_sgus_henka-d5cp733
Si vous deviez retenir juste une chose de ce livre, choisissez celle-ci et rappelez-vous s’en de tout votre coeur …

« Je préfère mourir selon ma propre volonté plutôt que de vivre selon la leur. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s